ACCESSOIRES DIVERS ACCESSOIRES DIVERS

 

Les premiers accessoires Goldwing, sans chercher à retracer l'historique de ceux-ci, sont en fait très différents d'un côté à l'autre de l'Atlantique.
Au départ en Europe, l'esprit Goldwing n'est pas compris. Pour preuve, les premières 1000 Honda sont livrées avec un petit guidon, alors qu'aux Etats-Unis cette même moto dispose d'office d'un grand guidon corne de vache. En France on propose comme accessoires Goldwing des pots 4 en 1 de type Racing et certains adaptent des guidons bracelets avec tête de fourche sport … alors qu'il faut presque pleurer pour pouvoir obtenir le guidon corne de vache souhaité, car les câbles plus longs permettant son installation ne sont pas disponibles. Si Honda propose des pare-cylindres, d'autres fabriquants se mettent sur le créneau et fabriquent des modèles encore plus efficaces, ainsi que des pare-jambes et des portes bagages.

 

 

Enfin la Goldwing commence à être ciblée dans son créneau grand tourisme. Des sacoches en polyester de dimension réduite, puis qui s'enflent et disposent de rails protecteurs sont disponibles, crées par … Shoeï.
Des marques Européennes produisent également du matériel tourisme pour les Goldwing, dont Rickmann, une société Anglaise pourtant bien connue pour ses cadres et équipements sportifs. Ces derniers disposent d'un carénage GT, de sacoches polyester, etc…Mais à cette époque, c'est à dire la deuxième moitié des années 70, les Etats-Unis voient fleurir les accessoiristes se spécialisant sur la Goldwing. Ainsi, si au départ on songe également à augmenter les performances en proposant notamment une transmission permettant de tirer plus court pour les machines attelées et pour que les solos possèdent des accélérations plus puissantes. On songe déjà à la customisation en réalisant une Goldwing "Wild One" au look de vieille moto, ainsi que des adaptations de moteurs Goldwing dans des cadres d'Harley Davidson. Mais ces expériences sont relativement marginales, car la majorité des accessoiristes se spécialisant sur la Goldwing jouent à fond la carte des accessoires chromés du type grille de radiateur façon Rolls Royce, lumières, casquettes de phare et clignotants, etc… et surtout des gros équipements du type carénages, coffres, sacoches et selle à double étage.
C'est ainsi quese développe la firme Vetter avec le carénage Windjammer, complété par les sacoches et coffres Abs et polyester aux angles vif, pour ne citer que la marque la plus connue. Mais d'autres se spécialisent sur le même créneau comme Mallots avec ses gros coffres et sacoches ressemblant à ceux des Harley Davidson mais proposant un plus grand volume ou Clafia, Polaris, etc… des sociétés comme Drag Specialities possèdent plusieurs pages de catalogues pour Goldwing. Quand apparaît la 1100 équipée, les petits fabricants de coffres et sacoches voient s'évanouir progressivement leur marché, alors que ceux disposant de pièces et accessoires simplement destinés à parer ou embellir les Goldwing font simplement évoluer leurs lignes en fonction des modèles proposés par la marque. La société Markland, par exemple, commercialise toujours du matériel à la qualité réputée.
Au début des années 80 les rampes lumineuses appartiennent à la catégorie des plus gros accessoires, mais le principal développement des accessoires GoldWing provient de ceux permettant de personnaliser par des pièces de moindre importance.
Actuellement les spoilers de coffre pour 1500 avec feu intégré ont pris la relève des rampes lumineuses. De plus désormais il est aisé de se procurer tous les accessoires GoldWing imaginables Grâce aux spécialistes importants et distribuant ceux - ci.

LES GOLDS
Création Mak2 - Hébergement MaSolutionWeb.com
© 2001-2017 fgwcf.org - Accès VIP